Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Fabrice CHAUDIER

Le blog de Fabrice CHAUDIER

Vins, commerce & marketing - nemesis-fc.fr


Volume

Publié par Fabrice Chaudier sur 25 Septembre 2015, 14:02pm

Volume

Depuis 2001 et sous la direction générale de Federico Castellucci, l’OIV (Organisation Internationale de La vigne et du vin) n’a eu de cesse de souligner le risque puis la réalité d’une production trop faible pour couvrir les besoins du marché. Depuis son départ (janvier 2014) et la nomination d’un haut fonctionnaire français à sa tête (Jean-Michel Aurand), l’institution ne communique plus sur ce thème.

Pourtant, les donnés chiffrées se confirment : pour fournir de quoi satisfaire la consommation de vins (240 millions d’hectolitres) et les besoins industriels (estimés entre 28 à 32 millions d’hl contre 35 deux ans plus tôt !), il faut bien au minimum 270 millions d’hl. Au dessous de ce seuil on peut parler de sous production, au dessus et à l’inverse de sur production.

Depuis 2001, seules 5 campagnes sur 14 ont été sur productrices (1 seule depuis 2007) ; le solde de cette période est juste à l’équilibre et présente depuis 2007 un déficit de 44,36 millions d’hl (à noter qu’avec l’ancienne estimation des besoins industriels ce déficit se creuse à 60 millions d’hl et à 84,36 depuis 2007).

Quelque soit les modalités de calcul et les bases prises en compte la situation du marché est de plus en plus tendue : sa production reste insuffisante.

M. Castellucci avait l’habitude de souligner l’impact de cette tendance (que l’on peut aujourd’hui considérer de moyen terme, les surfaces viticoles plantées ne progressant pas) : elle a certaines années limiter la croissance des échanges (exportations) ; elle a aussi un impact sur la consommation stagnante. Aux États-Unis par exemple, le manque de disponibilités volume a réduit la hausse des achats par les ménages, une sorte de phénomène de pénurie en somme.

Refuser de poser cette problématique comme centrale dans l’analyse du marché paraît assez incroyable : quelque soit la réponse apportée, elle mérite d’être débattue au lieu de sembler ignorée ou pire étouffée.

Voir l'analyse du marché : http://nemesis-fc.fr/donnees-mondiales-2015/.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents